Platine vinyle : mes conseils pour faire le meilleur choix !

Vous avez décidé d’offrir une seconde vie à vos vieux vinyles, ou vous souhaitez tout simplement débuter dans le monde de la galette noire musicale, et je ne peux que vous encourager. Le vinyle est vraiment un format à part, qui offre un son plus chaleureux et qui retranscrit au mieux toutes les pistes et les fréquences de vos mélodies favorites. Il n’y a donc aucune bonne raison de s’en passer lorsqu’on aime la musique. Je vous propose donc mon top 3 des platines vinyles pour débuter, un petit guide pour vous aider à faire votre choix, et quelques conseils d’utilisations.

Top 3 des platines vinyle

Sony PS-LX300USB

platine vinyle pas chere

Sony nous déçoit rarement en terme de qualité sonore, et il ne déroge pas à la règle avec cette platine vinyle. Elle est entièrement automatisée, le bras se place tout seul sur le disque et revient en place à la fin du dernier morceau.

Elle intègre un préamplificateur qui nous permet une connexion rapide à la plupart des enceintes ou des systèmes de type home-cinéma. Il est également possible de la relier à un ampli équipé d’une entrée phono pour une écoute plus précise.

Enfin, la platine vinyle Sony PS-LX300USB dispose d’une entrée USB pour relier votre PC ou votre Mac à cette dernière et ainsi numériser à l’aide du logiciel fourni tous vos vinyles.

Même si le châssis est un peu léger à mon goût, tous les éléments importants comme le plateau, le bras ou le moteur son de bonne qualité, et offrent à cette platine des performances réellement satisfaisantes, notamment pour son prix.

C’est pour cela que je recommande cette platine vinyle !

Consulter le prix

Audio Technica AT-LP60USB

platine pas chere

Un peu à l’image de la platine Sony, Audio Technica a décidé de réduire les coûts en optant pour un châssis entièrement en plastique. Tout le reste est en revanche de très bonne facture et fait de cet appareil un must dans petit le monde des platines vinyle de salon.

Elle accueille un préamplificateur avec des modes phono et ligne qui permettent de la connecter facilement à la plupart de vos systèmes hi-fi ainsi qu’à des amplis plus performants. La qualité de lecture est vraiment très bonne, il n’y a aucune saturation et toutes les fréquences sont parfaitement audibles, avec la chaleur que l’on connaît des vinyles.

La platine Audio Technica AT-LP60USB est automatisée et un système « up and down » permet même de mettre la musique sur pause et de la reprendre un peu plus tard au même endroit. Il est également possible de numériser vos vinyles puisqu’on trouve une entrée USB pour brancher vos ordinateurs, et c’est le logiciel Audacity qui est fourni.

Consulter le prix

Thorens TD 158

platine thorens pas chere

Les amateurs de vinyles connaissent très bien la marque Thorens qui se pose comme un des maîtres absolus de la platine vinyle. Le prix est plus élevé que ses concurrentes citées plus haut, mais la qualité de fabrication est d’un autre niveau. Le châssis est en bois, ce qui permet de réduire les vibrations, le plateau est aluminium et le bras en métal. C’est vraiment du solide et le design un peu vintage est particulièrement classieux.

Elle n’est pas pré-amplifiée et il faudra donc impérativement la relier à un ampli. Il faudra impérativement trouver un amplificateur équipé d’une entrée phono, qui est indispensable pour cette platine.

On retrouve ici la qualité de son Thorens qui séduit généralement les audiophiles, et réellement rien n’est à jeter. On peut sans problème écouter tous les styles de musiques, y compris nos vinyles électro les plus récents. La platine Thorens TD 158 joue votre disque à la perfection, la vitesse de lecture reste toujours parfaitement stable.

On ne trouve pas de fonctionnalité de numérisation, mais les platines Thorens sont réputées pour prendre soin de nos vinyles et donc ils ne s’abîmeront jamais à moins que vous les utilisiez également comme des frisbees, mais ce n’est pas leur fonction première. C’est donc une platine toute simple, mais qui offre un son réellement très riche.

Consulter le prix

 

<<<Voir tous mes tests et mes avis>>>

 

Comparatif platines vinyles

Vous retrouverez en cliquant ici mon comparatif sur les platines vinyles, et ici mon TOP 3 des platines à moins de 150 euros.

Comment choisir sa platine vinyle ?

Tout dépend de l’usage que vous souhaitez en faire. Si vous souhaitez jouer les DJ, il vous faudra alors une platine à entraînement direct qui permet le scratch, ainsi que des arrêts et des départs fulgurants. Ces platines sont généralement bien plus chères.

La platine à entraînement par courroie reste le must pour une écoute de salon. La courroie évite les vibrations et le rendu sonore est donc généralement meilleur.

Il faudra vous assurer des types de vinyles que vous désirez lire. En effet si toutes les platines pourront jouer sans problème vos 33 ou vos 45 tours, toutes ne peuvent pas lire à la vitesse adéquate vos disques 78 tours.

Si vous possédez déjà un amplificateur que vous souhaitez utiliser, ou si au contraire vous n’avez pas d’ampli, vous devrez alors choisir une platine qui est adaptable à votre ampli pour le premier cas, ou intégrant un pré-amplificateur dans le second cas.

Enfin, tout sera une affaire de design également. On trouve des platines très sobres, comme la Sony citée plus haut, qui s’adaptent esthétiquement à notre ensemble hi-fi, ou alors une platine plus vintage pour une déco plus fun, et pourquoi une platine DJ pour un salon très moderne.

Voir mon guide pour choisir une platine vinyle.

Les avantages du vinyle

Avant tout, le vinyle est un objet plutôt séduisant. Bien plus personnel et romantique qu’un CD ou pire qu’une playlist MP3 qui n’a aucune présence physique. Une collection de vinyles fera toujours son petit effet dans un salon, vos invités seront toujours ravis d’y jeter un œil, tout comme dans une bibliothèque.

Le vinyle est également un format qui se conserve particulièrement bien, pour peu qu’on l’entretienne. Une clé USB s’oxydera, un disque dur tombera en panne bien plus rapidement, et un CD se raye à une vitesse incroyable. On trouve des vinyles qui ont plus de 60 ans et qui se jouent comme au premier jour. J’aimerais bien voir la tête de votre clé USB dans 60 ans.

Vous ne le croirez peut-être pas, mais la qualité audio est également meilleure sur un vinyle ! Un CD bride les fréquences au-delà de 22 kHz, le son d’une trompette, par exemple, peut monter plus haut que cette limite. Il y a donc une perte de note et le spectre audio n’est alors pas respecté dans sa totalité. Ce problème est absent du vinyle qui offre un échantillonnage de fréquence plus élevé et donc une image spatiale plus précise.

Un platine CD aura également la fâcheuse tendance de modifier le spectre des notes. En pensant corriger un défaut, il n’est pas rare que le lecteur choisisse une note médiane, alors qu’une platine vinyle conservera toujours le son d’origine sans aucun artifice. C’est bien sûr encore pire pour les MP3, la compression peut supprimer des pans entiers de certaines mélodies et donc rendre le morceaux réellement infidèle à l’œuvre originale.

Utilisation et conseils

L’utilisation d’une platine nécessite une certaine application. C’est un matériel qui est relativement fragile et il faut donc l’utiliser avec précaution pour ne pas abîmer l’appareil et surtout les vieux vinyles qu’on ne trouve parfois plus sur le marché.

Il faut tout d’abord veiller à ce que la platine soit parfaitement calée, car le bras de lecture sautera facilement dans le cas contraire. Elle doit être posée le plus possible à l’horizontale et je vous conseille de la déposer sur un meuble plutôt lourd qui évitera les sauts si on vient à le cogner.

Certaines platines devront être réglées, au niveau du plateau parfois et plus sûrement au niveau du bras. Il faut ajuster le poids et le contrepoids de la tête de lecture, mais généralement vous aurez toutes les informations que vous souhaitez concernant le réglage en feuilletant la notice de votre platine.

Il faudra également changer la pointe de lecture, que l’on nomme saphir ou diamant. Généralement lesLa plupart du temps, les fabricants conseillent un remplacement toutes les 1000 heures d’écoutes. Selon que vous écoutiez énormément de vinyles ou que l’utilisation soit moins régulière, vous la changerez en moyenne tous les ans ou tous les deux ans. En règle générale, vous entendrez à l’oreille que le son n’est plus aussi propre et donc vous changerez la pointe de lecture à ce moment-là.

Les vinyles doivent également être traités avec respect. La principale règle d’or sera de toujours les tenir par la tranche et d’éviter autant que possible de poser nos doigts sur les microsillons. C’est réellement la meilleure façon de les préserver.

Si on constate que de la poussière s’est déposée dessus, il faut alors les nettoyer à l’aide d’un brosse anti-statique. On peut également nettoyer de vieux disques avec du liquide vaisselle et une éponge douce, ou bien des compresses médicales. Il faut nettoyer en suivant les rainures du disque et donc avec un mouvement circulaire.

Tout cela peut paraître fastidieux, mais en réalité ça ne prend que très peu de temps, et cela permet de conserver son matériel et ses disques en très bon état. C’est vraiment indispensable pour maintenir un niveau d’écoute optimal. Le vinyle devient rapidement une passion, et toutes ces petites contraintes deviennent rapidement des plaisirs. Ne soit donc pas effrayé, au final le vinyle ce n’est réellement que du bonheur et rien d’autre.